Action ou inaction !?! That is the question

La sainte trinité ?

J’ai lu hier cette phrase qui m’a fait sourire :

Il y a trois types de personnes dans le monde :

  • Ceux qui font que les choses se passent
  • Ceux qui regardent les choses se passer
  • Et ceux qui demandent : “Que s’est-il passé” ?

À quel type appartenez-vous ?

Ma première réaction : cette vision est certes un peu réductrice. Mais j’appartiens clairement à la première catégorie (ou en tout cas, je me targue d’y appartenir).

Ma seconde réaction : oui mais il y en a marre de cette injonction à “faire”, “produire”, “être efficace”… Car même si je lis entre les lignes quelque chose qui parle notamment de “contribuer” – ce que l’on a tous intrinsèquement envie de faire à notre manière j’imagine – ce que je lis surtout dans cette phrase, c’est notre société occidentale qui valorise TEEEEELLEMENT l’action.

Les secrets des grains de riz laotiens

Alors cela m’a rappelée une autre phrase entendue souvent lors de mon premier long voyage en Asie du Sud-Est :

  • Les Vietnamiens plantent le riz
  • Les Cambodgiens le regardent pousser
  • Les Laotiens l’écoutent pousser

Je précise pour la bonne compréhension de là où je veux en venir que Vietnamiens et Laotiens sont un peu en bisbille et que c’étaient des Laotiens qui me la disaient. Cette phrase n’était donc pas entendue dans le sens d’une valorisation de l’action, mais au contraire du temps lent, de l’observation et de l’écoute.

Alors, action ou inaction ? Comme souvent, il ne s’agit pas de choisir l’un OU l’autre mais de trouver le doux et savant mélange qui fonctionne pour nous, n’est-ce pas ?

Et pour faire un peu de teasing, c’est un des sujets que je vais aborder dans mon programme Graines de Baobab que je vais lancer incessamment sous peu. Stay tuned les amis !!!

En attendant, je vous souhaite une Wanderfull semaine remplie d’actions et de temps morts. Un truc qui se situerait quelque part entre le rythme effréné de « Mission Impossible » et celui très lent de « In the Mood for Love » si je devais faire l’analogie avec le cinéma de notre vie 🙂 

Raphaelle

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc