Goddess of the Day, moi ?

On est tou.te.s la God.dess de quelqu’un… et c’est merveilleux

Une fois n’est pas coutume, je vais faire ici un peu d’auto-promo… Pire, de la promo indirectement pour les réseaux sociaux alors que j’en ai perdu le goût voilà plusieurs années déjà et développe même à leur égard un peu plus d’aversion chaque jour !

Mais passons sur le vaste sujet des réseaux sociaux… C’est en tout cas par ce biais que j’ai eu l’immense honneur et fierté d’être mise en avant la semaine dernière par ma tendre amie Karlyn dans sa thématique #Goddessoftheday où elle fait chaque mois le portrait de quelqu’un qui a compté dans son chemin de vie.

Pour le coup, Karlyn est très à l’aise coup avec les réseaux sociaux et a une manière incroyable d’y mélanger avec authenticité et profondeur vie privée, réflexions personnelles et spirituelles. Comme quoi il y a aussi du bon, il faut juste faire le tri dans ce qu’on suit, comme partout.

Miroir mon beau miroir

Parmi ses incroyables (et innombrables) talents : l’écriture mais surtout sa connexion avec les choses invisibles et sa capacité à se faire le reflet des forces contenues en chacun de nous, que nous sommes les premiers à omettre de voir.

J’ai dû relire tellement de fois les mots ci-dessous qui me paraissaient pour certains si justes (même si j’aurais été totalement incapables de les écrire moi-même) et pour d’autres en train de décrire quelqu’un d’autre…

Cela m’a fait réfléchir sur la difficulté que nous sommes si nombreux à éprouver à voir ce qui nous rend uniques et être capables de célébrer nos forces et talents, tellement occupés que nous sommes à nous auto-saboter et voir nos limites ou ce que l’on peut améliorer.

Merci ma Karlyn pour ce formidable miroir que tu me tends ici ! Je me sens à la fois humble, curieuse et fière de lire tes mots qui m’ouvrent tant de portes.

Un drame immense, une leçon de vie encore plus grande

Ce n’est pas avec légèreté que j’emploie le mot fierté, car Karlyn est probablement une des personnes qui a le plus contribué à aiguiller mon propre chemin de vie.

Karlyn est américaine et parle le français à la perfection, elle a habité dans de nombreux pays et vécu plusieurs années à South Luangwa où je réside. La semaine, elle travaillait pour Chipembele Wildlife Education Trust, un super projet de conservation via l’éducation.

Et le week-end, elle partageait sa passion pour le yoga avec qui voulait ! Tous les dimanches matins, une petite troupe se retrouvait à Kapani, un endroit absolument magique, pour d’intenses sessions sur fond de wildlife qui jamais ne se ressemblaient et invariablement nous faisaient ressortir avec un sentiment d’alignement (et d’avoir gagné quelques centimètres).

Lors de ses années ici, Karlyn a vécu un drame immense, la perte d’un être cher dans des circonstances absolument dramatiques telles que seule l’Afrique peut “offrir”.

Les jours et semaines qui ont suivi ont été pour moi tout à la fois une leçon de vie, d’humanité vibrante, de spiritualité et de dignité. Au travers de Karlyn, j’ai réellement mis le doigt sur toute la profondeur du mot “surrender” qui lui est si cher, dans toutes ses dimensions.

Je ne souhaite à personne de vivre ce qu’elle a vécu. Mais je souhaite à tous ceux que je connais d’être assez en paix avec eux-même et avec la vie pour être ainsi capables de traverser littéralement les épreuves et en sortir grandi(e).

God.dess of the day, really ?

Bref, quoique l’on pense de nous et où que l’on soit sur le chemin, on est toujours la Goddess (ou le God, même si ça peut prêter à confusion :)) de quelqu’un ! Et très probablement en ayant un impact là où on s’y attend le moins.

À toutes et tous mes Wanderfull Gods et Goddesses, je voulais vous le rappeler… mais aussi pourquoi pas vous inciter à le dire ou l’écrire à ceux et celles qui vous inspirent au quotidien.

Sur ce, je vous souhaite une Wanderfull semaine à tutoyer les Dieux. Namaste.


Raphaelle

1 commentaire (sûrement très pertinent)

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc