Sur les traces d’Alexandra David-Néel

Cette vidéo documentaire d’Arte, courte et punchy, nous emmène sur les traces d’une des plus incroyables écrivaines voyageuses de tous les temps : Alexandra David-Néel. Un grand vent de liberté follement enthousiasmant, surtout à une époque où la notion de frontière – et qui plus est de frontière fermée – reprend tout son sens…

Je connaissais évidemment ses écrits – même si je dois avouer que je n’en ai pas lu assez – mais moins sa vie personnelle. Waow, quelle femme, quelle volonté, quelle force vitale ! Forcément, une gamine qui fugue dès l’âge de cinq ans et parcourt des centaines de kilomètres à pied, ça révèle déjà un caractère en acier trempé et un certain esprit aventureux 🙂 Sans parler du fait que cela serait totalement impensable à notre époque : le plan vigipirate enlèvement aurait été lancé avant même qu’elle n’ait entamé son cinquième kilomètre.

Et quelle audace et souffle de vie incroyables de demander à 100 ans le renouvellement de son passeport, sans savoir évidemment qu’elle n’était qu’à quelques jours de son dernier souffle justement, en rabrouant les sceptiques d’un “on ne sait jamais”.

Ne pas se laisser abattre et adapter sa stratégie (passer par la “fenêtre” quand on ne nous laisse pas rentrer au Tibet par la porte), repousser les frontières, dépasser ses limites, faire fi des conventions et du qu’en dira-t’on ! Magnifique leçon de vie, résumée en quelques petites minutes seulement. Allez hop, c’est par ici pour grimper sur votre yak et franchir les cîmes enneigées de l’Himalaya sur les traces d’Alexandra.

Sur ces entrefaites, je vous souhaite une Wanderfull semaine follement aventureuse, même si l’aventure n’est qu’au coin de la rue !

Raphaelle

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc