2020 in Review : Gra(t)itude

Gratitude baby

Je vous ai déjà parlé des bénéfices de cultiver la gratitude dans ce billet il y a quelques années, mais je tenais absolument à en reparler avant d’aborder 2021 en beauté. 

Gratitude pour 2020 et roll on 2021 !

2020 est presque terminée et contrairement à beaucoup, je n’ai pas particulièrement hâte d’en finir et de passer à la suivante.  Non pas parce que comme le rappelle Jean de la Fontaine, “Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ; l’un est sûr, l’autre ne l’est pas”. Cela semblerait assez pessimiste et l’on peut me taxer de beaucoup de choses, mais certainement pas de manquer d’optimisme à ce point.  

Mais parce que je l’ai bien aimée cette année 2020 moi !!! Certes, elle m’a poussée dans mes retranchements (voire copieusement “challengée”, comme diraient nos amis Brexiteurs), mais j’ai vraiment l’impression que ça a été pour me mettre en route vers du mieux à tous points de vue. Alors merci 2020 et roll on 2021…

Gratitude changes everything

Control freak ? Et bien kiffez maintenant !

Rien ne sert de se désespérer ou s’arracher les cheveux : on ne peut contrôler ni les événements ni les circonstances. En revanche, si comme moi vous aimez bien avoir le contrôle, il y a une chose que l’on peut contrôler : notre façon de voir le monde qui nous entoure.  

En tout cas, on peut tout faire pour l’influencer, à commencer par cultiver la gratitude, que j’appelle la gra(t)titude. Cela paraît peut-être bête comme chou, mais il est prouvé que consigner quotidiennement par écrit au moins 3 motifs de gratitude (ou kif ou célébration… vous lui donnerez le nom que vous voudrez) contribue ultra rapidement et efficacement à notre mieux-être.  

Gratitude turns what we have into enough

Gra(t)titude : et si on commençait maintenant ?

En effet, notre cerveau est naturellement programmé pour aller en mode auto-pilote vers des choses négatives. Mais des exercices comme celui-ci permettent de reprogrammer son ordinateur de bord personnel en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Et en plus, ça prend à peine plus qu’une minute par jour à faire.  

Alors n’hésitez plus : déposez sur votre table de chevet un carnet et votre plume et prenez quelques minutes avant d’aller vous coucher (idéalement, sinon au réveil) pour y écrire des événements gratifiants – même les plus insignifiants – de votre journée. Pas besoin de marquer des tartines, une simple ligne suffit, mais il en faut au moins 3 par jour, c’est la seule règle à respecter. Plus d’informations ici

I am grateful for...

Mes plus gros kifs 2020

À quelques jours du passage à la nouvelle année, je vous partage quelques-unes de mes raisons d’être pleine de gratitude pour cette année 2020 :

  •  un nouveau petit garçon à croquer et en pleine santé, qui a fort heureusement fait une arrivée nettement plus en douceur que son frère aîné mais a tout de même eu le bon goût de se démarquer en arrivant à terme le jour de mon anniversaire ! Magnifique cadeau ;
  • un conjoint en or qui a eu la patience de passer 9 mois confiné en France sans (trop) se plaindre, à supporter mon humeur de dogue un jour sur deux, dans un pays dont il ne parle pas la langue et où il ne pouvait pas travailler ;
  • une famille et des amis formidables autour de moi, tels des bouées de sauvetage dans une navigation par temps tellement incertain. Malgré l’inespéré rapprochement géographique, je ne vous ai pas assez vu, mais j’ai tellement capté vos belles énergies, votre bienveillance et pu avoir tellement d’échanges téléphoniques qui font avancer… merci infiniment ;
  • le temps que j’ai pris pour travailler sur moi-même à tant de niveaux… il y a encore du boulot, mais comme dirait ma copine Magalie : ce qui compte c’est le chemin, pas la destination (et comprendre ça c’est déjà un grand pas) ;
  • un coaching professionnel de groupe en ligne qui m’a permis de me reposer les bonnes questions et m’ouvre tant de perspectives à explorer en 2021 ;
  • être associée comme par magie à un projet de livre qui me plaît beaucoup sous la direction d’une personne merveilleuse avec qui tout se passe dans la confiance et de manière extrêmement fluide. Ça me fait grandir en tant que personne sur le contenu et en tant que manager sur la forme (merci Cyrillou pour la connexion) ;
  • avoir lancé ce billet hebdomadaire auquel je ne dérogerais désormais sous aucun prétexte. Vos messages et commentaires divers me comblent de joie et me donnent du fuel pour continuer. Je ne sais pas où ça nous mènera, mais let’s go !!! (et SVP continuez à m’écrire ou mettre des commentaires, même si je mets souvent un temps scandaleux à répondre, mea culpa) ;
  • un retour récent en Zambie placé sous les meilleurs auspices qui me permet de renouer avec les bienfaits de la nature merveilleuse qui nous entoure ;
  • et puis la santé boudiou… pendant longtemps j’ai trouvé ça tout pourri et vieillot de se souhaiter comme voeu de nouvelle année “Et surtout la santé”. Insolence d’une jeune femme en pleine forme qui ne voyait pas ce qui pouvait lui arriver dans la vie. Quelques décennies, pertes et une pandémie plus tard, cette raison de remercier la vie de couler dans nos veines prend plus son sens que jamais. 

​Quel kif de lister ces kifs ! J’ai énormément de gratitude pour tout cela ❤️. 

Thank you

Il me reste à vous souhaiter de Wanderfull fêtes de fin d’année, quelle que soit la forme qu’elles prendront et no matter what, et surtout de kifer.

Raphaelle

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc